Aller au contenu principal
En cours de chargement...

JEUDI 30 JUILLET 2020

SOIRÉE D’OUVERTURE - DEUX PIANOS

20H - METAMORPHOSES
Concert en écho à l’exposition de l’été au Musée Matisse intitulée « Métamorphoses ».
Metamorphosis pour piano, de Philip GLASS, œuvre minimaliste et hypnotique, invitation à la méditation suivie d’une transcription originale pour 2 pianos/8 mains des Symphonies de Beethoven, toute la force d’une œuvre orchestrale monumentale. 

GLASS Métamorphoses
BEETHOVEN Variations sur les 9 Symphonies, arrangement pour 2 pianos de Jean-François Heisser
Michel Béroff, Florent Boffard, Claire Désert, Valentina Igoshina, Marie-Josèphe Jude, piano

21H30 - JAZZ
Pierre BERTRAND & CAJA NEGRA SEXTET
Découvrir ici

VENDREDI 31 JUILLET 2020

20H - BEETHOVEN Conversations intimes
3 œuvres composées entre 1797 et 1807 où Beethoven fait dialoguer les instruments en toute intimité : après la sérénité de la dernière sonate pour piano et violon, la tendresse de la 3ème sonate pour piano et violoncelle, la conclusion sera sous le signe de l’énergie positive du trio opus 11.
Olivier Charlier, violon
Marc Coppey, violoncelle 
Michel Béroff, Emmanuel Strosser, piano

Sonate n° 10 opus 96 pour violon et piano 
Sonate n° 3 opus 69 pour violoncelle et piano
Trio opus 11 pour violon, violoncelle et piano

21H30 - L’AME DE CHOPIN
Amis de toujours, Jean-Philippe Collard et Patrick Poivre d’Arvor ont rendez-vous sur scène pour fêter Chopin : en dix tableaux, de valse en prélude, de nocturne en sonate, de Ronsard à Apollinaire, de Verlaine à Eluard, Jean-Philippe Collard et PPDA enlacent ces offrandes de chefs-d’œuvre dans un dialogue inédit.
En dix tableaux, de valse en prélude, de nocturne en sonate, Jean-Philippe Collard enlace ces offrandes de chefs-d’œuvre dans un dialogue inédit où la musique de Chopin, qui calme et affole, nous entretient dans un « état d’ébriété poétique ».

Jean-Philippe Collard, piano
Patrick Poivre d’Arvor, récitant

1er week-end

SAMEDI 1er AOUT 2020

CONTES & LEGENDES EN MUSIQUE

20H - DU CONTE A L'HISTOIRE
De la fable de Casse-noisette sur l’amour immortel à l’Histoire du soldat qui vendit son âme au Diable, les compositeurs sont nombreux à avoir exploré le monde de l’imaginaire fantastique des contes…
TCHAIKOWSKY Casse-Noisette (extraits) transcription pour piano à 4 mains 
POULENC Sonate pour flûte et piano 
BARBER Canzone pour flûte et piano
STRAVINSKY L’Histoire du soldat pour piano, violon et clarinette 
Anne-Lise Gastaldi, Valentina Igoshina, Elena Rozanova, piano
Sophie Cherrier, flûte - Yoko Okubo, clarinette
Stéphanie-Marie Degand, violon

21H30 - BETES ET ANIMAUX
Qu’y a-t-il de commun entre la bête imaginaire des contes de ma mère l’oye, le gentil petit taureau Ferdinand qui refusait de se battre et l’éléphant du carnaval des animaux… ?Les musiques sublimes qui dépeignent leurs réactions, finalement assez proches de celles des humains…
RAVEL Contes de ma mère l’oye pour piano à 4 mains 
RIDOUT Ferdinand le petit taureau pour violon et récitant
BARTOK Duos pour 2 violons 
GERSCHWIN Préludes pour clarinette et piano
SAINT-SAÊNS Le carnaval des animaux
Natacha Régnier récitante
Florent Boffard, Claire Désert, Anne-Lise Gastaldi, piano
Philippe Graffin, Agnès Sulem, violon - Patrick Lemonnier, alto - Stéphanie Huang, violoncelle
Patrick Messina, clarinette - Yuan Yu, flûte - Olivia Martin, percussions

DIMANCHE 2 AOUT 2020

MOZART

20H - HOMMAGE À ALDO CICCOLINI
Aldo Ciccolini était un immense pianiste, et faisait partie de ces grands artistes dont l’humilité et la simplicité étaient confondantes. Il a été aussi professeur au Conservatoire de Paris pendant 20 ans : Akiko Ebi et Marie-Josèphe rendent hommage à leur Maître, à l’occasion du 5ème anniversaire de sa disparition. 
SATIE Manière de commencement (extrait des « Trois morceaux en forme de poire ») pour 2 pianos 
MOZART Sonate pour 2 pianos K 448 
RAVEL La Valse, transcription par l’auteur pour 2 pianos
Akiko Ebi, Marie-Josèphe Jude, piano
 
21H30 - MOZART CONCERTANT
L’Orchestre de Cannes nous enchantera avec la 29ème symphonie de Mozart sous la direction de Benjamin Levy. Mozart toujours, avec le magnifique et célèbre concerto pour flûte et harpe qui nous permettra d’entendre Marie-Pierre Langlamet et Julien Beaudiment, artistes d’exception au rayonnement international
Marie-Pierre Langlamet, harpe
Julien Beaudiment, flûte
Orchestre de Cannes, dir. Benjamin Levy

MOZART Concerto pour flûte et harpe
MOZART 29ème Symphonie
Avec le soutien du Département des Alpes-Maritimes

MERCREDI 5 AOUT 2020

20H
THE FAIRY QUEEN DE PURCELL

A l’instar de Mendelssohn après lui, Henri Purcell s’est inspiré du livret de William Shakespeare pour composer l'un des opéras baroques les plus connus, « The Fairy Queen ».

Direction et chant : Matthieu Peyrègne - Premier violon : Sophie Debardonnèche - Sopranos : Stéphanie Varnerin, Vanessa Fouillet - Ténors : Benoît Gunalons, Marcio Soares Holanda - Basses : Arnaud Richard, Christophe Gauthier

2ème week-end

VENDREDI 7 AOUT 2020

LA NUIT AMERICAINE

20H - Amérique du Nord
Gerschwin et Bernstein ont su tous deux concilier écriture savante et mélodies populaires, cette soirée nous amènera à Broadway, et nous fera rêver tout en swinguant…
GERSCHWIN Porgy and Bess (extraits) pour violon et piano
BERNSTEIN Sonate pour clarinette et piano 
COTTET « Ce que la nuit révèle » (création mondiale) pour piano à 4 mains
GERSCHWIN Summertime pour soprano et piano
Harold ARLEN Over the Rainbow
Elvis PRESLEY Love me tender
Laurent Cabasso, Jean-Marie Cottet, Marie-Josèphe Jude, Pascal Rogé, piano
Jean-Marc Phillips, violon
Elizabeth Vidal, Soprano colorature

21H30Amérique du Sud, Tango et bossa-nova
Si le Tango est souvent considéré comme une danse de salon, le terme trouve pourtant ses origines dans la communauté noire d'Amérique latine issue de l'esclavage ; Piazzolla a sublimé ce style de musique, avec les « saisons », œuvre qui plonge ses racines dans la description, ou plutôt la mise en musique, des vies précaires des habitants des bidonvilles de Buenos Aires dans les années 1960-1970. Ce soir, nous entendrons aussi plusieurs œuvres de Thierry Muller, inspirées directement par les tangos argentins…

MILHAUD-HEIFETZ Braziliera pour violon et piano
PONCE-HEIFETZ Mexican serenade pour violon et piano
VALE-HEIFETZ Ao pé da fogueira pour violon et piano
MULLER Bossa tango 
MULLER Tango Balade
PIAZZOLLA Les saisons 
Jean-Marc Phillips, Pierre Bensaïd / Léa Bensaïd, violon
Frédéric Audibert, Guillermo Lefever, violoncelle - Philippe Gallois, Contrebasse
Marie-Josèphe Jude, piano
Pierre Génisson, clarinette - Julien Beaudiment, flûte - Charles Heisser, batterie 
Thierry Muller, direction

SAMEDI 8 AOUT 2020

20H - BEETHOVEN Les filiations (I)
À la jonction de deux styles se situe la puissante personnalité de Ludwig van Beethoven, dont les premières œuvres se rattachent à l'esthétique classique tandis que celles de sa maturité sont considérées comme le début du romantisme musical. Contemporain de Beethoven et habitant dans la même ville, il n'est pas certain que Schubert et Beethoven se soient rencontrés. Schubert, qui avait la plus profonde admiration pour Beethoven, est considéré comme un compositeur emblématique de la musique romantique allemande.
SCHUBERT Fantaisie et Rondo en la Majeur pour piano à 4 mains
BEETHOVEN Sonate Le Printemps pour violon et piano 
François Chaplin, Jérôme Granjon, Jacques Rouvier, piano
Marianne Piketty, violon


21H30 - BEETHOVEN Les filiations (II)

Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme ; on distingue, dans le style de Haydn, les aspects qui deviendront essentiels de l’esprit beethovénien et qui ont influencé profondément et durablement son œuvre.
BEETHOVEN Variations opus 66 sur « la flûte enchantée » de Mozart
HAYDN Trio en ré Majeur pour flûte, violoncelle et piano 
BEETHOVEN Quatuor avec piano opus 16  
Pierre Bensaïd, violon 
Patrick Lemonnier alto, 
Frédéric Audibert, Guillermo Lefever, violoncelle
Claude Lefebvre, flûte
Laurent Cabasso, Yoko Goroku, piano

DIMANCHE 9 AOUT 2020

20H - DEUX MEZZOS SINON RIEN
Hommage à Mady Mesplé
Haëndel, Brahms, Mendelssohn, Gounod, Rossini…
Création d’Eric Montabeltti
Karine DESHAYES et Delphine HAIDAN, mezzo-sopranos
Jeff Cohen, piano

Découvrir ici

21H30 - Carte blanche au Quatuor Modigliani
BEETHOVEN Quatuor
MOZART Quintette avec clarinette
QUATUOR MODIGLIANI
Amaury Coeytaux & Loïc Rio violon, Laurent Marfaing alto, François Kieffer violoncelle
Pierre GÉNISSON, clarinette

3ème week-end - classique & jazz

VENDREDI 14 AOUT 2020

LE PIANO-ORCHESTRE : L’hymne à la joie

20H - BEETHOVEN-LISZT La 9ème Symphonie
Transcription pour 2 pianos
Marie-Josèphe JUDE & Michel BEROFF, piano
Au sein d'un large corpus d'arrangement, la transcription des symphonies de Beethoven par Liszt (seule la transcription de la neuvième symphonie requiert deux pianos) a une place à part. "Je serai satisfait, déclarait Liszt en préface, si j'ai accompli la tâche du graveur intelligent, du traducteur consciencieux, qui saisissent l'esprit d'une œuvre dans la lettre et contribuent ainsi à propager la connaissance des maîtres et le sentiment du beau". Bien que consciencieusement fidèle à l'original, il s'agit bien plus d'une réécriture que d'une "réduction" à usage domestique ; Liszt pense surtout à faire une œuvre de concert. Le but, comme l'a souligné Charles Rosen, est de "recréer un son d'orchestre au piano dont jamais personne n'avait rêvé qu'il fût possible".

21H30 - LE PIANO-ORCHESTRE : France/Espagne
Bertrand CHAMAYOU & Jean-François HEISSER, piano

Vers la fin du XIXe siècle, des liens de plus en plus forts s’exercent entre musiciens français et espagnols. Paris, capitale de la musique, attire de nombreux compositeurs étrangers. Il s’y forme d’ailleurs une école espagnole « de Paris ». Claude Debussy, le premier conquis, compose plusieurs œuvres dans le style espagnol, ce qui fera dire à Manuel de Falla : « Debussy a prétendu, non pas faire de la musique espagnole, mais bien traduire ses impressions d’Espagne, d’une Espagne qu’il ne connaissait guère ou pas, et qu’il imagine avec une exactitude incroyable ». De son coté, Maurice Ravel reprend le titre Rhapsodie espagnole utilisé par Albeniz pour l’une de ses œuvres. Comme son aîné Debussy, Ravel saisit toute l’essence du folklore espagnol, utilisant librement les rythmes et les mélodies populaires propres à la péninsule ibérique.
CHABRIER trois valses romantiques
DEBUSSY 2 Nocturnes : Nuages - Fêtes
CHABRIER España
RAVEL Rhapsodie espagnole

SAMEDI 15 AOUT 2020

SOIREE DE CLÔTURE

20H - Tribute to RADIOHEAD

Génération CNSMDP 
L'influence de Radiohead sur le monde de la musique est prégnante depuis la fin des années 1990. La musique de ce groupe de rock britannique inspire des musiciens de styles variés, de l'orchestre symphonique à la musique classique, en passant par le piano jazz ; c’est donc tout naturellement que des jeunes musiciens, issus fraîchement ou encore en cursus au Conservatoire de Paris en jazz se soient emparés de ce répertoire pour nous en proposer ce soir leurs interprétations.

Charles Heisser, claviers
Hugo Van rechem, violon, guitare
Timothée Garson, batterie, voix
Benjamin Garson, guitare, voix
Nicolas Jacobée, basse

21H30 - Carte Blanche à Laurent de Wilde
PIANO JAZZ

Jazzman formé à New York, Laurent de Wilde s'est installé en France depuis vingt ans. Reconnu pour ses qualités de pianiste de trio traditionnel (Prix Django Reinhart, Victoires de la Musique), il a été l'un des pionniers de la révolution électronique du jazz des années 2000 et continue de se produire très activement sur les deux fronts musicaux. Cette soirée lui propose une carte blanche pour clore le festival Nice Classic Live.
 

SCÈNE OUVERTE - Entrée libre

« AUTOUR DE BEETHOVEN » par les jeunes musiciens de l’Académie d’Été 
Programmes autour de l’œuvre de BEETHOVEN (sonates pour piano, piano-violon, piano-violoncelle, trios, etc…)
 
L’Académie présentera ses talents les plus prometteurs
les vendredis 31 juillet, 7 et 14 août, LIEU & HORAIRE A CONFIRMER